Aller au contenu
Les tests flamands seront organisés sur la plateforme assessmentQ de televic

Les tests flamands

Les tests flamands seront organisés sur la plateforme assessmentQ :
« Polyvalente et facilement modulable »

À partir de l’année scolaire 2023-2024, les élèves des écoles primaires et secondaires de Flandre passeront des tests régionaux. La Flandre a choisi assessmentQ comme plateforme pour ces évaluations. « Le but est de renforcer la qualité de l’enseignement sur la base de résultats objectifs et comparables », explique Bert Wylin, notre expert en évaluation électronique.

En quoi consisteront les tests flamands ?

Les tests flamands seront des examens généraux, standardisés et inter-réseaux pour les écoles primaires et secondaires flamandes. Ils seront préparés de manière centralisée et passés, traités et analysés par voie numérique. La Flandre entend ainsi aider les écoles dans la gestion interne de la qualité et renforcer la qualité de l’enseignement en général. Les tests porteront dans un premier temps sur le néerlandais (compréhension à la lecture, rédaction, grammaire) et les mathématiques.

Détails du projet

« Le gouvernement flamand n’a pas pris cette décision sur un coup de tête », précise Bert. « Une étude de faisabilité approfondie devait identifier les partenaires adaptés pour mener à bien cette initiative. Le projet a été divisé en plusieurs parties. »

« Le Centraal Instituut voor Toetsontwikkeling (Institut central néerlandais pour le développement des tests, ou Cito) s’est chargé du volet pédagogique. Il a formulé des conseils sur l’approche et l’impact de ces tests dans le paysage scolaire flamand. »

« Nous avons été impliqués dans la partie technique et juridique de l’étude. Pour cela, nous avons collaboré avec Timelex, un cabinet d’avocats spécialisé en informatique. Ce type de tests centralisés à grande échelle soulève de nombreuses questions juridiques, en particulier en ce qui concerne la protection des données et de l’identité des participants. »

« Lors de l’appel d’offres final, nous avons été sélectionnés pour la partie technique avec notre plateforme de tests en ligne assessmentQ »

« Les fonctionnalités de base de notre plateforme répondent en grande partie aux besoins des autorités flamandes »

Bert Wylin, expert en évaluation électronique

Un outil polyvalent et facilement modulable

assessmentQ a été préférée à trois autres candidats. « Les fonctionnalités de base de notre plateforme répondent en grande partie aux besoins des autorités flamandes », poursuit Bert en justifiant ce choix. « assessmentQ est ainsi particulièrement adaptée à la diversité des tests flamands : les différentes matières, les différents types de questions et les différentes catégories d’âge ne constituent pas un problème. »

« Le projet exige aussi un travail sur mesure, pour lequel les autorités flamandes nous font entièrement confiance. Elles savent que nous serons à la hauteur des attentes et respecterons les délais car nous avons déjà travaillé ensemble dans le cadre des examens de médecine et de dentisterie AVOHOKS. »

« Un autre atout de notre plateforme est qu’elle est facilement modulable. Pour les tests flamands, notre système doit être capable de traiter jusqu’à 70 000 copies simultanément. Vous imaginez bien à quel point cela peut être complexe et stressant, mais assessmentQ en est tout à fait capable, sans engendrer d’énormes surcoûts. »

Envie d’en savoir plus sur l’évolutivité d’assessmentQ ? Lisez cet article.

Renforcer la qualité de l’enseignement

Que signifie l’introduction des tests flamands pour les écoles ? « D’un point de vue organisationnel, l’impact sera minime. La connexion sera sûre et facile grâce au nouveau LeerID, une sorte d’itsme pour les élèves. Une fois connectés, ils auront accès aux tests choisis par leur école. »

« Les résultats seront disponibles très rapidement. Les réponses aux questions fermées seront vérifiées automatiquement, et grâce à l’intelligence artificielle, les réponses aux questions ouvertes pourront aussi être corrigées de plus en plus rapidement. De notre côté, toutes ces informations seront du reste anonymisées. Les pouvoirs publics flamands combineront ensuite les résultats et les données personnelles pour les transmettre aux écoles. »

« Pour les élèves et les enseignants, les tests flamands auront peu de conséquences directes. Les résultats ne serviront pas à les évaluer ou à les mettre en échec. Les écoles ne seront pas non plus classées sur la base des résultats, mais pourront bénéficier d’un programme d’assistance pour renforcer la qualité de leur enseignement si le niveau général est faible. C’est l’objectif principal des tests flamands, et nous sommes heureux d’y contribuer en fournissant des résultats tangibles et objectifs. »

Icon-book-a-call_black

Contactez-nous

Réservez une courte discussion avec l’un de nos experts, sans obligation. Ils seront heureux d’écouter vos besoins.

Découvrez assessmentQ

assessmentQ est la plateforme d’examen en ligne par excellence pour les établissements d’enseignement, les centres d’examen et de nombreuses autres organisations. Des dizaines de types de questions, des mécanismes de notation intelligents, des rapports transparents et d’innombrables possibilités d’intégration : assessmentQ a tout pour plaire.